loading
  • De la tradition au présent: la beauté classique de l’Opel Manta passe à l’électrique
  • Avec les dernières technologies Opel: feux LED, Pixel-Vizor et cockpit Pure Panel
  • Pour un plaisir de conduite électrique: avec une puissance de 108 kW/147 ch, boîte manuelle, transmission arrière

 

Première ElektroMOD d’Opel: la Manta est de retourSchlieren.  Son nom est Manta – Opel Manta. Elle est aussi intemporelle que l’agent le plus célèbre au service de Sa Majesté. Après un démarrage il y a plus de 50 ans avec un moteur essence quatre cylindres, elle répond aujourd’hui de nouveau à l’appel, plus en forme que jamais. En effet, avec la Manta, Opel a construit la première ElektroMOD de l’histoire de l’entreprise. La nouvelle Opel Manta GSe ElektroMOD allie le meilleur de deux mondes: l’apparence classique d’une icône du style associée à une technologie de pointe pour une utilisation durable – même en dehors des rallyes pour véhicules de collection. La nouvelle Manta est parée pour l’avenir: électrique, exempte d’émissions, mais remplie d’émotions.

«La Manta GSe montre de manière impressionnante l’enthousiasme avec lequel nous construisons des voitures chez Opel. Elle associe notre magnifique tradition avec l’envie actuelle d’une mobilité exempte d’émissions pour un avenir que nous souhaitons durable. Opel est déjà passé à l’électrique avec de nombreux modèles – et c’est désormais au tour de la légendaire Manta», se réjouit Michael Lohscheller, chef d’Opel, à propos du néoclassique de Rüsselsheim.

L’Opel Manta GSe ElektroMOD reflète la fascination d’une communauté grandissante de fans qui transforment des voitures classiques comme la Manta en ce que l’on appelle des RestoMods, à grand renfort de technologies modernes et de nouveaux designs. La Manta entièrement électrique à batterie est aussi sportive d’une véritable Opel GSe, tout en portant fièrement ses ambitions sous le nom propre à Opel – ElektroMOD. MOD signifie changement et désigne les MODifications techniques et stylistiques ainsi qu’un style de vie durable MODerne.

C’est pourquoi le quatre cylindres est remplacé sous le capot peint en noir typique Opel par un moteur électrique délivrant une puissance juteuse de 108 kW/147 ch. Le «e» de GSe signifie désormais électrification et non plus injection. Cela fait de la nouvelle GSe la Manta A la plus puissante jamais construite par Opel départ usine. En 1974 et 1975, la Manta GT/E était le modèle le plus puissant de la première génération avec 77 kW/105 ch. Avec la Manta électrique de 2021, le conducteur bénéficie en plus d’un couple maximal de 255 Nm – depuis l’arrêt. Désormais, le pilote a le choix : soit passer les quatre vitesses de la transmission à la main, soit mettre simplement la quatrième puis conduire en mode automatique. Quelle que soit sa décision, la puissance est toujours fournie aux roues arrière. La Manta reste ainsi une sportive classique – avec une chaîne cinématique rajeunie de manière innovante.

La batterie lithium-ion dispose d’une capacité de 31 kWh et permet ainsi une autonomie moyenne d’environ 200 kilomètres1. Comme les Opel Corsa-e ou Opel Mokka-e de série, la Manta GSe peut récupérer l’énergie du freinage et la stocker dans la batterie. La recharge ordinaire se fait via un chargeur embarqué de 9 kW pour courant alternatif mono et triphasé. Ainsi, la recharge complète de la batterie de la Manta s’effectue en à peine quatre heures.

Du point de vue optique, la Manta GSe mise sur le nouveau visage d’Opel. Si la Manta A faisait déjà office d’inspiration pour l’Opel Vizor du Mokka et du Crossland, l’ElektroMOD aborde désormais le Pixel-Vizor d’Opel sur toute la largeur du véhicule. Cet écran LED permet même à la Manta GSe de communiquer avec son environnement. «My German heart has been ELEKTRified», voici l’inscription qui défile sur le nouvel avant. «I am on a zero e-mission», la GSe explique sa mission toute seule et montre juste après la silhouette d’une raie manta qui glisse sur le Pixel-Vizor. La technologie LED est également à l’œuvre dans les feux de jour intégrés, les phares ainsi que les feux arrière spectaculaires en trois dimensions.

La peinture jaune fluo correspond à la toute nouvelle version de l’identité d’entreprise d’Opel et offre un cadre contrasté au capot moteur noir caractéristique. Les logements de roue abritent des jantes aluminium 17 pouces conçues spécialement et fabriquées par Ronal avec des pneus de dimensions 195/40 R 17 sur l’essieu avant et 205/40 R 17 sur l’essieu arrière. Le coffre arbore fièrement «Manta», inscrit dans la nouvelle police Opel moderne. Les pare-chocs chromés du modèle original ont disparu – comme c’était déjà le cas auparavant pour de nombreux véhicules de tuning et de course de Irmscher et Co.

La technique numérique actuelle d’Opel a également pris possession de l’habitacle. Les instruments ronds classiques sont de l’histoire ancienne, le pilote a désormais devant lui un large Pure Panel Opel, comme le nouveau Mokka le propose déjà de série. Ici, deux écrans larges intégrés de 12 et 10 pouces, orientés vers le conducteur, affichent les informations importantes sur la voiture, comme le niveau de charge et l’autonomie. La musique provient d’une box Bluetooth de la légendaire marque d’amplis Marshall – un classique moderne dans le classique moderne.

Les sièges sport avec leur ligne centrale décorative jaune avaient été conçus à l’origine pour l’Opel ADAM S. Ils offrent désormais un niveau de confort et de maintien latéral jamais atteint dans la Manta d’origine. Le conducteur prend place derrière un volant à trois branches Petri modifié par Opel. Ici, le style des années soixante-dix a été conservé et la marque jaune à 12 heures donne un supplément de sportivité. Dans le cockpit et sur les habillages de porte, on retrouve de plus des surfaces peintes en gris mat, parfaitement assorties aux autres éléments de couleur en jaune et noir de cette voiture néoclassique. Le pavillon du véhicule est pourvu d’un fin Alcantara et vient compléter l’ambiance stylée de la nouvelle Opel Manta GSe ElektroMOD.

Vers le haut