loading

 

  • Un premier essai de conduite qui a plu à l’entraîneur à succès: «Super voiture!»
  • La promesse de l’ambassadeur de la marque: «Vous allez vous éclater.»
  • Deuxième génération de la Mokka: la phase d’essai intensive a commencé

 

Jürgen Klopp a déjà conduit la nouvelle Opel MokkaSchlieren.  Comment peut-on fasciner quelqu’un qui a déjà (presque) tout vu? En lui montrant une nouvelle Opel. En l’occurrence: la nouvelle Mokka. Seulement en lui montrant? Non, mieux: en l’impliquant dans le programme d’essai. En ce moment même, la deuxième génération de l’Opel Mokka passe en effet ses derniers examens. Un éminent conducteur d’essai dans l’un des véhicules de présérie: l’entraîneur de Liverpool, Jürgen Klopp. L’ambassadeur de la marque Opel a eu l’occasion de faire défiler les premiers kilomètres d’essai dans une Opel Mokka-e purement électrique sur batterie.

Avec un résultat sans équivoque. «Super voiture! Vous allez vous éclater. Vous ne pouvez même pas vous imaginer. Je l’ai déjà conduite», s’enthousiasme spontanément Klopp après sa première expérience avec la nouvelle Mokka. Le meilleur entraîneur mondial de la FIFA de l’année 2019 et ancien entraîneur des clubs de partenaires Opel de Dortmund et de Mayence est un vrai fan de voitures et d’Opel. En Angleterre, il conduit fièrement une Opel Insignia avec volant à droite qu’il trouve «sensationnelle».

Charismatique, sympathique et distrayant, Jürgen Klopp fait partie de la famille Opel depuis huit ans. Il a joué un rôle majeur dans plus de 20 campagnes télévisées nationales et internationales d’Opel. Il agit en outre comme inspirateur lors d’événements réunissant le personnel ou les distributeurs et prend part à des interviews.

Dans la deuxième génération et comme lors de son lancement en 2012, la Mokka s’appelle tout simplement Mokka, sans X accolé à son nom. À l’époque, la première Mokka surprenait par ses petites dimensions et son effet impressionnant sur les observateurs. À cette voiture petite et robuste en même temps succède un nouveau modèle, beaucoup plus progressif et moderne: encore plus compact pour la conduite en ville, avec un style encore plus audacieux pour faire sa grande entrée. Extrêmement efficace, clair et ambitieux et, bien sûr, électrique. Le client a le choix entre la combustion et l’électrique.

Dans le cas de Jürgen Klopp, le choix semble être déjà fait: «Une Opel Mokka verte, électrique, ça c’est une super bagnole!». En d’autres termes: essai réussi.

Vers le haut